Vous pouvez partager un article en cliquant sur les icônes de partage en haut à droite de celui-ci.
La reproduction totale ou partielle d’un article, sans l’autorisation écrite et préalable du Monde, est strictement interdite.
Pour plus d’informations, consultez nos conditions générales de vente.
Pour toute demande d’autorisation, contactez syndication@lemonde.fr.
En tant qu’abonné, vous pouvez offrir jusqu’à cinq articles par mois à l’un de vos proches grâce à la fonctionnalité « Offrir un article ».

https://www.lemonde.fr/economie/article/2023/05/10/comment-google-cherche-a-rester-au-premier-plan-dans-l-intelligence-artificielle_6172863_3234.html

Google tente de rester un leader dans le champ, en pleine ébullition, de l’intelligence artificielle (IA). Mercredi 10 mai, lors de sa conférence annuelle des développeurs, I/O, qui se tenait à Mountain View (Californie), son PDG, Sundar Pichai, a fait une série d’annonces d’intégration d’outils permettant de créer du texte ou des images dans ses services, notamment son moteur de recherche. « Nous abordons une nouvelle ère », a-t-il déclaré, prévoyant de « réinventer la plupart de [ses] produits ».

Cette nouvelle communication prolonge une stratégie déployée depuis plusieurs mois, alors que le groupe subit une vive concurrence, notamment d’OpenAI, le créateur du robot conversationnel ChatGPT, appuyé par Microsoft, qui a investi 10 milliards de dollars (9,1 milliards d’euros) dans cette start-up. « Nous devons être ambitieux et responsables », a lancé M. Pichai.

Mercredi, Google a donné des détails sur l’intégration, annoncée en février, d’un robot conversationnel dans son service roi : le moteur de recherche. Comme sur ChatGPT ou Bard (l’équivalent lancé par Google), l’utilisateur pourra poser des questions (par exemple : « lequel de tel et tel parc est le plus adapté à une balade en famille avec un chien ? ») ou donner des instructions (« crée un quiz sur les chiens »).

Il recevra une réponse en texte, de quelques paragraphes, sous le champ de recherche. En dessous, il aura accès à la liste classique de liens vers des sites Web. Quelques liens, avec des images, seront aussi proposés à droite du texte écrit par l’IA. L’internaute, précise Google, pourra poursuivre sa recherche « en mode conversation », en demandant de spécifier un point ou un autre. Cette nouvelle version ne sera toutefois accessible pour l’instant que sur liste d’attente, pour des internautes aux Etats-Unis.

Bard « amélioré »

Autre annonce, Google étend l’usage de Bard, désormais disponible sans liste d’attente, dans 180 pays, en anglais, coréen et japonais. Quarante autres langues devraient suivre « bientôt ». « Bientôt » également, cet outil intégrera des images dans ses réponses. Et dans les questions, les internautes pourront utiliser Google Lens

Our amazing team is always hard at work

Members of the media view new Google products in a media area during the Google I/O event at Shoreline Amphitheatre in Mountain View, California, on May 10, 2023. (Photo by Josh Edelson / AFP)

Nous sommes ravis de notre récente annonce sur l’IA qui transformera votre façon de travailler et rationalisera vos opérations commerciales. Ci-dessous, nous discuterons de ce que ces nouvelles capacités d’IA signifient pour des entreprises comme la vôtre. Nous nous sommes également associés à GoDaddy, PayPal et Stripe pour vous proposer une application Teams Payments unique en son genre qui vous aide à conclure de nouvelles affaires et à être payé directement lors des réunions Microsoft Teams ; nous mettrons en lumière une application d’organisation de projet qui aide vos employés à mieux collaborer et créer ensemble ; et partagez de nouvelles fonctionnalités de sécurité qui peuvent protéger les appareils de votre équipe.

Nous nous associons à la Small Business Association pour parrainer la National Small Business Week (NSBW) aux États-Unis, et pour célébrer, nous offrons des prix promotionnels pour le mois de mai 2023 lorsque vous achetez une année complète de Microsoft 365 Business Premium ou Microsoft 365 Norme commerciale . En tant que personne passionnée par le succès des petites entreprises, je suis également ravie de présenter personnellement au sommet virtuel NSBW et de vous montrer comment votre entreprise peut bénéficier de l’IA pour atteindre ses objectifs commerciaux.

  • Rédiger les réponses des clients

  • Analyse des données

  • Création d’une proposition

  • Résumer les réunions

Our amazing team is always hard at work

Préparez-vous à mettre la puissance de l’IA au service de votre entreprise

En mars, nous avons annoncé Microsoft 365 Copilot , qui transformera votre façon de travailler et vous permettra de vous concentrer sur les choses les plus importantes pour votre entreprise.

Copilot vous fait gagner du temps en automatisant les tâches de routine, en rationalisant les flux de travail et en fournissant des informations précieuses pour vous aider à prendre les bonnes décisions. Il rassemble vos propres données (vos documents internes, présentations, discussions et e-mails) et les utilise pour vous aider à rédiger des e-mails, à résumer des réunions, etc. Passons en revue un scénario pour vous aider à visualiser certaines des façons dont Copilot peut aider les petites et moyennes entreprises.

Utilisez la nouvelle application Teams Payments pour vous aider à conclure des affaires et à être payé

Être payé pour les rendez-vous, les cours et les webinaires, essentiellement toute réunion que vous organisez dans Teams, est devenu plus facile. Nous lançons l’application Teams Payments, qui permet aux PME de gérer et de collecter facilement les paiements à partir des réunions Teams sur votre ordinateur de bureau ou votre appareil mobile pendant une réunion.

Nous nous sommes associés à des acteurs de premier plan dans le domaine des paiements pour combiner les fonctionnalités de collaboration de base de Teams avec de puissantes fonctionnalités de commerce dans cette application unique en son genre. Dans le but d’aider les PME à prospérer, nous sommes ravis de nous associer à GoDaddy , PayPal et Stripe pour permettre aux clients d’interagir encore plus facilement avec vous et vous aider à être payé plus rapidement.

Par Brenna Robinson, directrice générale, Microsoft 365, petites et moyennes entreprises

Alors que Nvidia avance à pas de géant dans les puces et accélérateurs taillés pour les traitements des modèles d’intelligence artificielle, Microsoft ne compte pas faire de la figuration sur ce marché. Son projet Athena de processeur IA pourrait bien se faire avec l’expertise d’AMD.

Microsoft serait en train de s’associer à AMD pour l’aider à développer des puces dédiées aux workload d’intelligence artificielle. Cette ambition s’explique par la demande croissante de ce type d’applications et de l’intégration de plus en plus importante des services d’IA génératives, comme le montre le partenariat avec OpenAI et son offre ChatGPT. Microsoft a donc décidé de collaborer avec AMD pour proposer une alternative à Nvidia qui domine le marché des processeurs graphiques (GPU) utilisés pour les applications d’IA selon un article de Bloomberg. Les termes de cette association n’ont pas été précisés.

L’éditeur américain a réalisé d’importants investissements dans l’IA au cours des derniers mois, notamment 100 M$ dans OpenAI en janvier en prélude à un plan pluriannuel qui pourrait être beaucoup plus ambitieux. Plus récemment, l’entreprise a intégré Copilot basé sur GPT 4 avec SharePoint, Viva et Microsoft 365. Microsoft a également annoncé plusieurs mises à jour de Copilot lui-même dans le cadre du programme Copilot X et devrait bientôt ouvrir au public son Bing Chat alimenté par le chatbot d’OpenAI.

Charlotte Trueman, IDG NS (adapté par Dominique Filippone)

Une puce IA en développement chez Microsoft derrière le projet Athena

L’intérêt récent pour l’IA générative nécessite une augmentation significative des performances de calcul, a déclaré Lisa Su, CEO d’AMD, lors d’un point avec des analystes lors de la présentation des résultats financiers du premier trimestre 2023 en début de semaine. Elle a ajouté que l’entreprise est « très bien positionnée » pour tirer parti de cette demande accrue grâce à son vaste portefeuille de moteurs de calcul haute performance et à ses capacités logicielles en expansion. « Nous sommes très enthousiastes quant aux opportunités que nous apporte l’IA, c’est notre priorité stratégique numéro un », a déclaré la dirigeante.

La firme de Redmond travaille au développement de son propre processeur pour les charges de travail d’IA sous l’égide du projet Athena selon The Information. Plusieurs centaines d’employés de Microsoft seraient mobilisés pour cette mission avec un investissement consacré de 2 Md$. Les efforts de la firme pour les développer s’inscrivent dans la stratégie des hyperscalers concurrents, Amazon Web Services et Google Cloud développant déjà leurs propres puces pour les workloads d’IA. Toutefois, pour bon nombre de ces entreprises, Nvidia reste le principal fournisseur de puces pour les projets d’IA générative, soutenant ces derniers et même la nouvelle activité d’IA d’Elon Musk, selon un autre article de Bloomberg. Ni AMD ni Microsoft n’ont commenté ces informations à ce stade.

Décrivez votre besoin.

Liberte 6 extension, Dakar SENEGAL

+221 77 571 34 86